Afin de gérer au mieux vos nombreuses demandes, nous vous invitons à anticiper au maximum vos expéditions. Merci de votre compréhension.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Connectez-vous

A éviter

A éviter… solliciter Ulisse pour résoudre une difficulté avec UPS ou FEDEX

A ce jour, les deux expressistes internationaux que sont FEDEX et UPS ne sont pas titulaires d’un marché public auprès d’Ulisse.

Or, quand un colis vous est envoyé par leur intermédiaire (en général en cas d’achat de matériel chez un fournisseur), vous pouvez être sollicités pour régler «cash» les frais de dédouanement (TVA +dédouanement + transport), mais vous n’êtes pas en mesure de le faire… Et Ulisse non plus !

Nous pouvons certes intervenir, mais pas auprès d’eux : il nous faudra transférer la marchandise à notre prestataire, ce qui sera long et onéreux.

Afin d’éviter ces désagréments (perte de temps, frais supplémentaires…), nous pouvons organiser votre prestation en amont depuis les locaux du fournisseur,  ce qui vous permet de recevoir votre matériel directement dans votre unité, port, droits et taxes payés. Pour ce faire : saisissez une demande de prestation sur le site d’Ulisse.

En savoir plus : nous acheminons vos achats hors UE


 

A éviter… Expédier le matériel expérimental juste avant votre départ en mission

Attention, les colis ne vous suivent pas au même rythme que les bagages avec lesquels vous embarquez !
Pensez à organiser leur acheminement avec une marge de temps permettant de parer à tous les aléas logistiques (départ décalé, méteo défavorable retardant un vol…) ou aux contraintes du dédouanement, qui peuvent générer des retards de plusieurs jours.

Pour un envoi international, le délai minimum de sécurité, avant la crise sanitaire qui a fortement restreint le trafic aérien, était de l’ordre de 7 jours ouvrables. Ce délai peut être plus important lorsque les destinations sont très “exotiques”. La rareté des liaisons, les quantités de fret régulier limitées, tendent à faire diminuer la capacité des moyens de transport, qui sont donc très vite remplis.

 


 

A éviter… Réception sans réserves d’un colis apparemment abîmé ou incomplet

Malgré le professionnalisme de nos prestataires, il peut arriver que les colis vous parviennent avec un emballage abîmé (ou éventuellement incomplets : 9 colis au lieu de 10…). Grâce au soin apporté en amont au choix de l’emballage, sachez que la marchandise est très rarement endommagée (seulement 5 litiges déclarés en 2019 sur 13 500 envois). Mais au cas où elle le serait, il est absolument nécessaire d’avoir émis des réserves sur le bon de livraison au moment de la remise du colis.

Sans réserves explicites sur le bon de livraison, nous ne pourrons pas faire intervenir notre assurance ! C’est une mesure conservatoire qui vous protège.

Or mieux vaut être préparé, car il n’est pas toujours évident d’émettre des réserves à l’arrivée du colis : livreur pressé qui vous dissuade d’écrire sur le bon de livraison, organisation interne prévoyant que le colis n’est pas remis directement entre les mains du destinataire final…

Visitez notre page comment réceptionner un colis pour retrouver les bonnes pratiques en la matière avant, pendant et après la livraison.