Afin de gérer au mieux vos nombreuses demandes, nous vous invitons à anticiper au maximum vos expéditions. Merci de votre compréhension.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Connectez-vous

CONCERTO / APEX séparés de 12 000 km

Le spectromètre voulant retrouver son télescope

Alessandro MONFARDINI

Ulisse a acheminé en mars 2021 un spectromètre millimétrique pour le projet Concerto : 5 grosses caisses contenant les éléments de l’instrument, 2,5 tonnes de matériel au total, pour le compte de l’institut NEEL à Grenoble et l’ESO (European Southern Observatory) à Santiago du Chili.

Un suivi quotidien et à toute heure

Un mois d’analyse a été nécessaire à partir de la demande de l’institut Neel pour mettre au point une proposition de de transport de porte à porte. Il a fallu prendre en compte les contraintes de fragilité du matériel, de douane, de délai et surtout de livraison finale à 5 100 m d’altitude sur un site protégé. Un suivi quotidien et à toute heure a été nécessaire pour relier les 2 points du globe qui séparaient ce spectromètre de son télescope.

Il était également important d’identifier les matières pouvant être considérées comme dangereuses au transport international. Grâce à son expérience, la coordinatrice logistique en charge du dossier a en particulier rapidement remarqué qu’un compresseur contenait de l’hélium : gaz pouvant être classé dangereux dans certaines conditions.

Après vérifications avec le fournisseur, elle a pu faire valoir une disposition spéciale permettant l’exemption de la règlementation de ce matériel. Cette démarche a permis d’éviter de mauvaises surprises et d’être plus réactifs lors de contrôles des compagnies aériennes et des douanes .

Être réactif face aux difficultés

Nous avons dû faire face à plusieurs difficultés techniques. En effet, la crise sanitaire mondiale impacte la fréquence des vols internationaux, ce qui entraine un afflux important de marchandises dans les aéroports. La compagnie aérienne a débarqué nos colis à 4 reprises. Il a fallu être très réactifs et insister pour les expédier en priorité.

D’autre part, le site de l’Eso ne possède pas de moyens de manutention à 5100m sur le site de Llano de Chajnantor. Ceci nous a contraint à trouver des camions adaptés pourvus de hayons hydrauliques afin de faciliter le déchargement sur site. Ces camions sont peu nombreux au Chili et plutôt concentrés autour des grandes zones citadines. Il faut donc les réserver longtemps à l’avance et surtout trouver un transporteur ayant des chauffeurs qui acceptent et qui ont la capacité de monter à une telle altitude pour des raisons de santé évidentes. Ces chauffeurs doivent passer des tests  médicaux pour obtenir une attestation et donc une autorisation d’accès au site.

De ce fait, le retard que nous avions cumulé au départ de France en raison des débarquements successifs de la compagnie aérienne a cassé toute la chaine logistique que nous avions planifiée à l’arrivée. Les chauffeurs réservés pour une semaine donnée ont repoussé leur transport d’une semaine supplémentaire mais ne pouvaient pas attendre plus car ils avaient d’autres missions à effectuer. Nous avons donc dû tout reprendre, chercher d’autres chauffeurs et refaire la documentation nécessaire afin de rester dans le respect de toutes les règlementations.

Cette expédition importante a été effectuée dans un contexte fortement perturbé par la crise sanitaire de surcroît.

Concernant l’objectif scientifique, ce spectro-imageur à grand champs de vision, Concerto, sera installé sur le télescope APEX (site d’observation le plus haut sur Terre) à Chajnantor et permettra l’étude de la formation des premières galaxies.

Cf articles NEEL : 1ère nuit pour Concerto dans le télescope ! – Institut Neel (cnrs.fr)

 https://neel.cnrs.fr/actualites/concerto-prend-de-la-hauteur

CNRS : Concerto s’envole pour le Chili | INSU (cnrs.fr)

LAM : CONCERTO The CarbON CII line in post-rEionization<br/>and ReionizaTiOn epoch project (lam.fr)

Article le Monde : « Concerto », innovation majeure pour sonder les premières lumières de l’Univers (lemonde.fr)